top of page

Journée Mondiale du théâtre, le 27 mars

« La Journée Mondiale du Théâtre a été créée en 1961 par l'Institut international du théâtre ITI. Elle est célébrée chaque année le 27 mars par les Centres de l’ITI et la communauté théâtrale internationale. Divers événements nationaux et internationaux de théâtre sont organisés pour marquer cette occasion. L'un des plus importants est la diffusion du message de la Journée Mondiale du Théâtre à travers lequel, à l'invitation de l'ITI, une figure d'envergure mondiale partage ses réflexions sur le thème du théâtre et de la culture de la paix. Le premier message de la Journée Mondiale du Théâtre a été rédigé par Jean Cocteau en 1962 ». Pour lire le message de Cocteau → https://world-theatre-day.org/fr/pdfs/WTD_Message_1962_FR.pdf

En cette Journée Mondiale du Théâtre je vous présente les spectacles qui m’ont fait tellement aimer le théâtre ! Et qui ont fait durer pour l’éternité ce temps avant le début du spectacle : le sentiment d’attente, d’incertitude, d’exaltation et de joie, de désir d’entrer dans un univers tout autant imaginaire que réel, tout autant magique qu’ordinaire, et d’espoir de ne pas être déçu à la fin... comme la vie...

1. 'Le Sacre du printemps' de Pina Bausch / Théâtre de la Ville / Théâtre La Villette

S’il existe une pure perfection dans les mouvements et dans chaque geste, ce serait sans aucun doute le travail de Pina Bausch. Le spectacle de Pina est comme un ‘aleph’, le lieu où se trouve une multitude d'émotions, un lieu où se trouve tous les lieux du monde.
2. ‘Le Moine Noir’ d'après Anton Tchekhov - mise en scène de Kirill Serebrennikov / Festival d’Avignon / Théâtre du Châtelet

Les serres (dans lesquelles au lieu des plantes on voit les hommes) sont à la fin détruites et l’espace hermétique s’ouvre. C’est à ce moment-là où on voit le Moine noir, une projection imaginaire qui danse sans cesse dans la tête de Korvin. Mais le génie de Serebrennikov nous donne l’accès à ses perturbations intimes, il les matérialisent à travers l’espace scénique réel. La figure du Moine se multiplie (comme dans la légende que Korvin raconte à Tania) et on assiste à une danse des Moines mystérieuse et puissante, d’une énergie interne. La présence du chœur est aussi bien puissante. Il sert, en plus d’évoquer l’ambiance rituelle, à donner une sensation objective du temps en annonçant les fins et les commencements des journées. La mise en scène, la scénographie, le jeu d’ombres, la musique, les chants, le jeu d’acteur, tout est élaboré avec la perfection. Je suis ravie !

3. ‘Barbe Bleue’ de Pina Bausch / Théâtre de la Ville / Théâtre du Châtelet
Il y a peu d’exemples dans l’histoire du théâtre qui témoignent de la présence des gestes, des mouvements tellement puissants comme ceux qui caractérisent les créations de Pina Bausch. Ils expriment non seulement la pure beauté de leur exécution, mais aussi une pensée, un sentiment, une histoire : ils écrivent une poésie. La poésie de Barbe Bleue est à la fois violente, choquante, cruelle, érotique, sensible et fragile. Elle est séduisante en ce qui concerne la mise en scène, les costumes, la musique, la simplicité de la scénographie ; et en même temps, très complexe par rapport à la manière d’aborder les sujets universels. Magnifique !

4. ‘The Encounter’ de Simon McBurney - la compagnie Complicité

« Ce soir je vais raconter une histoire vraie », dit McBurney au début du spectacle. Le personnage principal de cette histoire est le photographe américain, Loran McIntyre, qui, en 1969, part en Amazonie pour rencontrer le peuple Mayoruna. Comment raconter son histoire et celle des Mayoruna ?! Comment raconter une histoire par rapport au temps ?! Où situer cette histoire dans le temps ?! C’est quoi le temps ?! Comment perçoit-on le temps ?! On le perçoit comme un évènement qui vient après un autre événement, comme l’horloge. Mais c’est une illusion. C’est une fiction.
Alors une histoire doit-elle être nécessairement linaire ?! Quel est rapport entre le passé, le présent et le futur ?! C’est quoi le temps pour les Mayoruna ?! Leur présent n’est-il notre passé ?! Et notre présent leur futur ?! Je définirais ce spectacle comme un voyage dans le temps : un voyage dans le temps entre la réalité et la fiction. Magnifique et extraordinaire. Une expérience unique !

5. ‘La Gioia’ - de Pippo Delbono / Théâtre du Rond Point

C’est sans aucun doute l’un des plus beaux spectacles que j’ai vu dans ma vie. La Gioia de Pippo Delbono m’a profondément touché. Ce n’est pas qu’à cause de l’histoire qui raconte, mais aussi à cause de la perfection de sa réalisation technique, de la beauté des scènes, des costumes, du décor, de la musique, du jeu d’ombres et de lumière et de la particularité de ses acteurs/personnages : de tous les éléments qui créent cet univers magique imaginé par Pippo Delbono. Je suis ravie. Je sens la Joie de découvrir ce metteur en scène qui a définitivement marqué ‘mon monde théâtral’.
« Le douleur passe, la tristesse passe, la peur passe, la joie arrivera ... après elle passera aussi ... »

6. ‘Place des héros’ de Thomas Bernhard - mise en scène de Krystian Lupa / Théâtre les Gémeaux

La mise en scène de Krystian Lupa est un vrai chef-d’œuvre de l’art scénique. Pendant quatre heures vous admirez la scénographie, le jeu des acteurs, le décor, les costumes et la force du texte de Thomas Bernhard.
À la fin, la dernière scène vous coupe le souffle !

7. ‘Une chambre en Inde’ d’Ariane Mnouchkine / Théâtre du Soleil

Le spectacle s’appelle Une chambre en Inde, moi je l’appellerais ‘Un monde dans une chambre en Inde’. Tant de réflexion sur le théâtre, sur les problématiques sociales et historiques, sur la tradition - pas seulement celle indienne. Cette chambre en Inde est un point de départ ou un point d’arrivée, « l’historie qu’on cherche » de Calvino ou « la rose » d’Eco. Une compagnie cherche le sujet d’un nouveau spectacle qu’elle veut monter. En le cherchant un monde se construit, se transforme, se fait vivre ou revivre devant nous. C’est un monde de ‘maintenant’ et d’‘autrefois’, c’est un monde de ‘toujours’, c’est Le Théâtre !

Aida Copra




73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page