top of page

Les spectacles à voir à Paris en septembre 2023

Dernière mise à jour : 18 sept. 2023

Ma sélection des spectacles à voir à Paris en septembre 2023 :

1. Julie Deliquet | Welfare d'après le film de Frederick Wiseman
Septembre 27 - Octobre 15, 2023 : Théâtre Gérard Philipe - TGP
« Le spectacle présente un ensemble captivant de personnages variés, allant du point de vue social, psychologique, physique, au caractère et aux idéologies. Il plonge le public dans un monde riche de nuances et de tensions sociales : les interactions entre travailleurs sociaux et personnes dans le besoin, les défis et complexités de l'assistance sociale, et la dure réalité des bénéficiaires dans un environnement bureaucratique déshumanisé ».
© Christophe Raynaud de Lage

2. Sylvain Creuzevault | Edelweiss (France Fascisme)
Septembre 21 - Octobre 22, 2023 : Odéon-Théâtre de l’Europe – Ateliers Berthier
dans le cadre du Festival d’Automne 2023

« Sur scène, quatre comédiennes, quatre comédiens, et un musicien dont les synthétiseurs modulaires bardés de câbles évoquent les postes de radio du siècle dernier. Ils et elles sont Pierre Laval, Fernand de Brinon, Louis-Ferdinand Céline, Lucien Rebatet, Robert Brasillach ou Pierre Drieu la Rochelle, entre autres noms sulfureux à jamais rattachés à l’une des pages les plus noires de l’histoire de France… Après avoir travaillé sur le Comité de salut public de 1793, les écrits de Marx et certains mouvements sociaux du XIXe siècle, Sylvain Creuzevault se risque à l’autre bout de l’échiquier politique, et met les figures politiques et intellectuelles du fascisme français à l’épreuve du théâtre. De Vichy à Sigmaringen, de la Collaboration à l’épuration, puis à la construction du grand récit national gaullien, entre farce et tragédie, il poursuit avec Edelweiss (France Fascisme), conçu comme le pendant français à son Esthétique de la résistance, son exploration des rouages des luttes politiques et de la capacité de résistance des êtres et des œuvres, sondant les racines d’un mal qui n’a peut-être, mal-heureusement, jamais été aussi contemporain… ».
© Jean-Louis Fernandez

3. R. Barzdžiukaitė, V. Grainytė, L. Lapelytė | Sun & Sea (Opéra-performance)
Septembre 15 - Septembre 17, 2023 : La Villette

« Lion d’or à la Biennale de Venise 2019, Sun & Sea réunit baigneuses et baigneurs sur une plage artificielle pour un opéra-performance étonnant. Dans ce décor familier, les personnages déroulent leurs (petites) histoires en chansons, comme ignorants de la crise qui menace ».

© Andrej Vasilenko

4. Silke Huysmans et Hannes Dereere | Out of the Blue
Septembre 12 - Septembre 15, 2023 : Théâtre de la Ville
dans le cadre du Festival d’Automne 2023

« Bruxelles, printemps 2021 : Silke Huysmans et Hannes Dereere sont connectés par satellite avec trois bateaux stationnés dans l’océan Pacifique. L’un appartient à une compagnie belge d’extraction minière en train d’explorer les fonds marins à l’aide d’un robot – des opérations scrutées attentivement par des scientifiques à bord d’un autre navire. Dans un troisième bateau, des activistes de Greenpeace protestent. À partir de cette mise en situation, Out of the Blue expose les points de vue antagonistes sur le forage industriel en eaux profondes ».
© Loes Geuens

5. Mohamed El Khatib | Mes parents
Septembre 13 - Septembre 23, 2023 : Les Abbesses
dans le cadre du Festival d’Automne 2023
« Comment les imaginent-ils à leur âge? Comment se sont-ils rencontrés ? À quoi ressemble leur sexualité? Comment se situent-ils par rapport à eux? Ainsi est né Mes parents, création conçue pendant le confinement où, avec pudeur et humour, les comédiens âgés de vingt à vingt-sept ans abordent de façon tantôt libre tantôt détournée ces questions d’autant plus dérangeantes qu’elles touchent à une dimension intime sur laquelle ils n’avaient jusque-là pas encore forcément mis de mots ».
© DR

5. Sonia Chiambretto | Oasis Love
Septembre 18 - Septembre 30, 2023 : Théâtre ouvert
Avec le Théâtre Nanterre-Amandiers – Centre dramatique national dans le cadre du Festival d’Automne 2023

« Pourquoi l’apparition des forces de l’ordre dans les cités périphériques aux grandes villes provoque-t-elle, toujours ou presque, dans un réflexe de fuite, la course des jeunes qui y vivent, et dans le même mouvement, la course des policiers ? Avec Oasis Love, Sonia Chiambretto pose cette question comme point de départ à son spectacle, forme résolument hybride, né d’un long travail de documentation, d’enquête et d’écriture sur l’ambiguïté de notre rapport à l’autorité. Oasis Love explore la puissance poétique de la coursepoursuite, de l’exaltation, des corps épuisés. Celle d’une jeunesse qui court et trouve son souffle et sa fraîcheur dans cette chose qui fait tourner le monde : l’amour. Sous nos yeux se construit alors un espace où se réinventent effrontément les règles du vivre ensemble, révélant quelque chose comme l’atlas sensible d’un grand ensemble devenant peu à peu une oasis futuriste ».
© Léonard Adrien Bougault

Aida Copra


514 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page